Wellness

Le “Fitness Snacking” : le sport pour celles qui n’ont pas le temps

Il y a 1 mois

Le “Fitness Snacking” : le sport pour celles qui n’ont pas le temps
Cécile Espinasse

Cécile Espinasse

Devenu tendance avec la montée en flèche du télétravail, le “Fitness Snacking” est un moyen simple et efficace de faire son quota de sport quotidien ( résultats inclus ! )  en quelques minutes et à tout moment de la journée ! Officiellement le “snack” le plus sain que vous pourrez consommer.

Qu’est ce que le fitness snacking ? 

Non, il ne s’agit pas de gâteaux que vous pouvez manger entre deux séances de sport, mais bien d’une méthode pour “portionner” sa routine sportive et réaliser les 2h30 d’exercices par semaine recommandées ( pas par nous #teamcanapé, mais bien par l’OMS ), sans jamais avoir recours à la fameuse excuse : “non mais moi je n’ai pas le temps de faire du sport”.

Difficile à croire, mais en pratiquant une activité sportive en intervalle seulement quelques minutes par jour, on obtient les mêmes résultats qu’avec deux séances de HIIT par semaine. 

Une routine idéale pour bouger un minimum chaque jour lorsqu’on est en télétravail ou qu’on jongle entre boulot et vie de famille. 

Petits entraînements, grands résultats

Faire une séance de 20 à 30 minutes d’exercice chaque jour complétée avec une courte balade quotidienne ( le temps d’aller chercher du pain, ou de partir récupérer sa pizza en click & collect ) permet d’augmenter considérablement le métabolisme (processus biochimique incluant la digestion et la répartition des graisses et nutriments dans l’organisme), qui se retrouve ralenti à cause de l’inactivité. 

Autrement dit, plus vous restez à bosser dans votre canapé, moins vite vous éliminez vos shokobons engloutis à Noël. 

Et ce n’est pas tout, car en plus de vous muscler et de maintenir votre forme sans avoir besoin de sortir courir 10km dans le froid, pratiquer de petites séances 1 à 2 fois par jour, aide à combattre la fatigue physique et mentale ( fini de piquer du nez à 17h devant l’ordi), et peut également aider à réduire l’anxiété et la dépression. Allez hop, 10 squats et ça repart ! 

Comment “snacker” sa séance de sport 

Il est possible de “snacker” n’importe quel sport, mais il est plus intéressant de varier les activités (plaisirs ou non)  et de solliciter ainsi tous les muscles. On peut, par exemple, commencer par 15 minutes de HIIT au réveil, une petite marche le midi et un cours de yoga de 30 minutes le soir. 

Le mieux reste de s’adapter aux contraintes de son emploi du temps ainsi qu’à la logistique de l’espace disponible. Privilégiez les exercices de poids de corps qui sont moins dangereux, vous pourrez trouver facilement des séances à suivre en vidéo sur Youtube pour vous guider. 

Quelques exemples de “snacks”: 

Travail de mobilité du corps : étirez-vous cinq minutes et réveillez vos articulations en douceur comme pour un échauffement.  

Renforcement musculaire/force: réalisez cinq séries de 10 pompes ou 10 squats, avec une minute de repos entre les séries.

Circuit cardio : effectuez 10 montées de genoux, 10 fentes sautées et 10 burpees autant de fois que possible en 10 minutes.

Gainage : Placez-vous en position de planche et tenez votre posture pendant minimum 1 minute. Augmentez la durée au fil des séances.